brune

brune [ bryn ] n. f.
XVe; de brun, adj.
Vx Tombée de la nuit; soir. Loc. adv. À la brune : au crépuscule.

brune nom féminin Cigarette brune. Bière brune. ● brune (expressions) nom féminin Littéraire. À la brune, au crépuscule. ● brun, brune adjectif (bas latin brunus, d'origine germanique) D'une couleur intermédiaire entre le roux et le noir. (La couleur brune est un orange plus ou moins jaune, peu saturé et de clarté faible.) Se dit de cheveux de cette couleur. Se dit d'une peau foncée ou bronzée, de quelqu'un qui a cette peau, ce teint : Elle est revenue toute brune de la mer.brun, brune (difficultés) adjectif (bas latin brunus, d'origine germanique) Accord Des cheveux bruns, mais des cheveux brun clair, des chevelures brun foncé. Voir grammaire : adjectifs de couleur. ● brun, brune (expressions) adjectif (bas latin brunus, d'origine germanique) Bière brune, bière fabriquée à partir de malts spéciaux (caramel, torréfié) ajoutés au brassage. Produits bruns, ensemble des appareils équipant la salle de séjour ou le bureau (récepteur TV, magnétoscope, matériel de haute-fidélité et d'audiovisuel, micro-ordinateur, etc.). [S'oppose à produits blancs.] Race brune des Alpes, race bovine d'origine suisse (schwyz), bonne laitière, bien adaptée aux climats chauds et secs. Sauce brune, sauce de base obtenue à partir d'un fond brun lié. Sol brun, sol des régions tempérées de plaine ou de basse montagne, en équilibre avec la forêt feuillue et développé sur de nombreux matériaux non calcaires ou décarbonatés. Tabac brun, tabac dont la fermentation a été poussée jusqu'à son terme et qui a subi une opération de torréfaction. ● brun, brune (homonymes) adjectif (bas latin brunus, d'origine germanique) brin nom masculinbrun, brune (synonymes) adjectif (bas latin brunus, d'origine germanique) Se dit de cheveux de cette couleur.
Contraires :
Se dit d'une peau foncée ou bronzée, de quelqu'un qui...
Synonymes :
- basané
- boucané
- bronzé
- hâlé
Contraires :
- pâle
brun, brune adjectif et nom Qui a les cheveux bruns : Un grand brun aux yeux noirs.brun, brune (citations) adjectif et nom Alfred de Musset Paris 1810-Paris 1857 Si je vous le disais pourtant, que je vous aime, Qui sait, brune aux yeux bleus, ce que vous en diriez ? Poésies, À Ninon

brune
n. f. Vx Commencement de la nuit.
Mod. à la brune: à la tombée de la nuit. (V. à la brunante.)
————————
brun, brune
adj. et n.
d1./d adj. De couleur foncée entre le roux et le noir. Cheveux bruns. Le marron est un rouge brun.
(Québec) Un chandail brun pâle, clair, foncé.
|| Dont les cheveux sont bruns. Elle est très brune.
|| Subst. Une jolie brune.
Une brune, en parlant d'une bière ou d'une cigarette.
d2./d adj. (En parlant de la peau.) Jaune foncé. Teint brun.
|| Subst. (Afr. subsah.) Personne de race noire dont la peau n'est pas très sombre. Syn. teint clair.
d3./d n. m. Couleur brune. Ce drap est d'un beau brun.

⇒BRUNE, subst. fém.
Vieilli. Crépuscule (cf. brunante) :
Les heures s'envolaient, — et l'aurore et la brune
Te retrouvaient toujours sur ce chemin perdu.
MUSSET, La Coupe et les lèvres, 1832, V, 3, p. 327.
Loc. À, sur, vers la brune. La maison (...) toujours close à la brune (HUGO, Les Misérables, t. 1, 1862, p. 921).
Prononc. :[]. Étymol. et Hist. Ca 1450 sur la brune (MONSTRELET, liv. II, ch. 162 dans LITTRÉ); 1598 arg. (G. BOUCHET, Serees, 130 dans GDF. Compl. : La nuit, c'est la brune); 1643 à la brune (Scarron dans RICHARDSON). Fém. de brun pris au sens de « obscur (de la nuit) ». L'hyp. d'une orig. ital. (DAUZAT Ling. fr., p. 270; ESN.) semble devoir être écartée, l'ital. ne connaissant au sens de « ténèbres, obscurité » que le subst. masc. bruno (XVIe s., Le Tasse dans BATT.).
BBG. — DAUZAT Ling. fr. 1946, p. 270. — SAIN. Arg. 1972 [1907], p. 61, 69, 70, 317.

brun, brune [bʀœ̃, bʀyn] adj. et n.
ÉTYM. 1080, aussi « brillant », « luisant »; du bas lat. brunus; du germanique brūn; cf. all. braun, angl. brown.
———
I Adj.
1 D'une couleur sombre entre le roux et le noir. Bistre, brunâtre, brunet (vx), châtain, chocolat, marron, maure (tête de maure), nègre (tête de nègre), tabac, terreux. || La couleur brune de la châtaigne. || La chair brune d'un fruit trop mûr, blet. || Étoffe de laine brune. 1. Bure (cit. 2 et 3). || Costume, uniforme brun, brun clair. aussi 2. Kaki. || Rendre brun. Brunir. || Brun minéral. Terre (terre d'ombre). || Teint brun; peau brune. || Visage brun. Basané, bistre, bistré, boucané, brique (adj.), bronzé, hâ; et aussi noir (I., A., 2.), tanné. || Avoir les cheveux bruns et les yeux marron. || Cheveux très bruns, presque noirs. || Cheval à robe brune. Bai. || Pelage brun. || Fourrure (cit. 6) brune.Teinture brune à base de brou de noix.
1 (…) je suis attiré par ce qui reste de soleil sur les peaux brunes (…)
Gide, Si le grain ne meurt, II, 1.
2 (…) lui-même, avec sa culotte de bure, sa chemise brune, sa peau recuite (…)
H. Bosco, l'Âne Culotte, p. 51.
tableau Désignations de couleurs.
(Dans des syntagmes, avec une valeur de spécification). || Ours brun (opposé à ours blanc).Sucre brun, non raffiné. || Bière brune (→ ci-dessous, II., 3., Brune, n. f.). || Tabac brun (opposé à blond). || Sauce brune : sauce faite d'un roux éclairci de bouillon.
La chemise brune des militants hitlériens (→ ci-dessous, 3.).
2 Vx (langue class.). Obscur, sombre. || La nuit brune. || « Un temps fort brun » (La Fontaine).Régional (Canada). || « Il faisait encore brun » (Guèvremont).
3 Chemise brune : militant hitlérien, dont l'uniforme comportait une chemise brune.
Par métonymie. Fasciste, d'extrême-droite. || « Tout militant qui vient frapper à la porte du Front (le Front National) est reçu sans préjugés sur son passé idéologique, même le plus brun » (le Nouvel Obs., no 1559, 22 sept. 1994, p. 84).
4 (Personnes). a Qui a les cheveux bruns. || Il est brun (opposé à blond).
b Qui a le teint brun (d'une personne de race blanche). || Elle est naturellement brune. || Il est revenu très brun de ses vacances (opposé à blanc, à pâle). Bronzé, brunir (au p. p.).
———
II N.
1 N. m. et f. (Fin XIIe). Personne qui a les cheveux bruns ou le teint brun. || Un beau brun.Fam. || Salut, beau brun ! (→ Beau blond, plus cour.). || Une brune piquante. || Une brune aux yeux bleus (→ Aimer, cit. 19). || Petite brune. Brunette.
3 Une petite brune vive et piquante (…)
Rousseau, Émile, V.
4 Je n'ai eu que des brunes pour amies, de ces femmes qui ont toujours l'air d'être à l'ombre, comme les sources.
Valery Larbaud, Amants, heureux amants, p. 113.
Fig. La brune et la blonde : toutes les femmes. || Aller de la brune à la blonde. || Courtiser la brune et la blonde.
2 N. m. (1350). Couleur sombre entre le noir et le roux. || Brun clair. || Brun foncé. || Nuances de brun (→ 1. Bure, cit. 2). || Brun chaud à reflets dorés. Mordoré. || Brun végétal; brun de cachou, de garance, de sépia. || Cette étoffe tire sur le brun, elle est d'un beau brun (Académie). || Les bruns d'un tableau. || Cheveux d'un brun roux, clair.
(En fonction adj., invar., brun étant qualifié). || Cheveux brun roux. Auburn. || Une robe brun pâle, brun clair. Carmélite.
5 Et les sièges leur ont des bontés : culottée
De brun, la paille cède aux angles de leurs reins.
Rimbaud, Poésies, XXV, « les Assis ».
(1502). Substance de cette couleur (utilisée en peinture). || Un tube de brun Van Dyck.
3 N. f. || Brune (opposé à blonde). a Bière brune. || Boire une brune. || Préférer la brune à la blonde.
b Cigarette brune. || Fumer des brunes.
6 Vous fumez ? dit-il.
Ce sont des brunes ? dit l'homme.
J.-M. G. Le Clézio, le Déluge, p. 113 (1966).
DÉR. Brunante, brunâtre, brune, brunet, brunir. — V. Brunelle.
HOM. (Du fém.) Brune (n. f.).
————————
brune [bʀyn] n. f.
ÉTYM. V. 1450; de brun, adj.
Vx. Fin du jour, tombée de la nuit. Soir; brunante.
Loc. adv. Sur la brune (vx), à la brune (mod.) : au crépuscule.
1 N'avez-vous jamais accepté, pour rentrer à la brune, le bras d'un inconnu ?
A. de Musset, la Confession d'un enfant du siècle, p. 237.
2 Une humble, une veuve qui a marié sa fille, qui s'en va acheter le lait et le pain à la brune, à l'heure où la mèche se noie dans le suif de l'église.
Violette Leduc, la Folie en tête, p. 59.
HOM. Fém. de brun.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • brune — brune …   Dictionnaire des rimes

  • BRUNE (G. M. A.) — BRUNE GUILLAUME MARIE ANNE (1763 1815) maréchal d’Empire (1804) Né à Brive la Gaillarde, clerc de procureur, puis imprimeur à Paris, Brune offre un exemple typique d’homme que rien ne semblait appeler à la carrière ni à la gloire des armes et… …   Encyclopédie Universelle

  • Brune — ist der Nachname folgender Personen: Bert Brune (*1943), deutscher Schriftsteller Ferdinand Wilhelm Brune (1803–1857), Architekt des Späten Klassizismus Guillaume Marie Anne Brune (1763–1815), französischer Marschall Horst Brune (* 1915),… …   Deutsch Wikipedia

  • Brüne — ist der Name folgender Personen: Friedrich Brüne (1878–1965), deutscher Moorforscher und Bodenkundler Gudrun Brüne (* 1941), deutsche Malerin Liselotte Brüne (* 1916), deutsche Physiotherapeutin Siehe auch: Brühne …   Deutsch Wikipedia

  • brune — s. f. Fille ou femme brune. C est une belle brune, une claire brune …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Brune — ist die unterste Seitenplanke von Flußfahrzeugen, welche die Verbindung der Seitenbeplankung mit der Bodenbeplankung vermittelt. Bei Flußfahrzeugen aus Eisen oder Stahl, die durchweg mit Holzboden versehen werden, da dieser für Grundberührungen u …   Lexikon der gesamten Technik

  • Brune [1] — Brune, Verschlag im Schiffsraume, wohin das eingedrungene. Wasser durch Rinnen geleitet u. ausgepumpt wird …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Brune [2] — Brune (spr. Brühn), Guillaume Marie Anne, geb. 1763 in Brives la Gaillarde; war Anfangs Buchdrucker, trat beim Ausbruch der französischen Revolution in die Pariser Nationalgarde u. wurde 1793 als Civilcommissär nach Belgien geschickt. Nach seiner …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Brune — (spr. brūn ), Guillaume Marie Anne, franz. Marschall, geb. 13. März 1763 in Brive la Gaillarde (Corrèze), wurde in Paris Buchdrucker, ward Mitglied des Klubs der Cordeliers, veröffentlichte politische Flugschriften, ging 1792 als Zivilkommissar… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Brune — Brune, im Schiffbau, s.v.w. Brunnen …   Kleines Konversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.